Partagez|

♠ Svetlana S. Aslanov - One Two, Freddy's coming for you... [UC]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: ♠ Svetlana S. Aslanov - One Two, Freddy's coming for you... [UC] Mer 25 Avr - 8:01



MADEMOISELLE, SVETLANA SACHA ALSANOV






ÂGE : 24 ans
DATE DE NAISSANCE : 4 juillet 1987
LIEU DE NAISSANCE : Saint-Pétersbourg
MÉTIER, ETUDES : Doctorat Caniveaux et Poubelles Appliqués ça vous convient?
CÉLÉBRITÉ : Miranda Kerr
CODE RÉGLEMENT : Ok by Eze'



VOTRE PSEUDO : Meglia
VOTRE ÂGE : 17 ans
DISPONIBILITÉ : 4/7 jrs
AVIS SUR LE FORUM : IL EST CRROOO GENIAL!!! Le contexte est juste à tomber, je suis déjà amoureuse! J'ai vraiment hâte de le découvrir un peu plus et vous aussi les topains!

Orientation sexuelle :
Hétéro
Bisexuelle
Gay
Autres

Statut :
En couple
Célibataire
Compliqué

Groupe :
Keep Calm
Take Care
Industrial Disease
Natural Born Killer
Dangerous and Free
Free and Rebellious


HISTOIRE

... Three Four, better lock your door,
Five Six, grab your crucifix...
Bordel, faudrait quand même qu'on revoit l'idée de l'affection des gosses dans les différentes familles, au bureau des naissances! Y'a un cruel laisser-aller là haut quand même! Vous m'expliquez l'intérêt pour un mioche de naître dans une famille sans fric, où déjà cinq piots se battent pour avoir une seule cuillère dans la bouche? L'idéal serait pas mieux que celui-ci arrive dans une jolie famille, avec une maman et un papa qui travaillent, une jolie petite maison dans une banlieue coquette, avec un petit bout de jardin pour le barbecue du dimanche? Au lieu de ça, c'est misère et sac poubelle! Bon d'accord c'est pas bien de se plaindre, y'a toujours pire, mais là en l'occurrence niveau pathos on peut difficilement mieux faire... je peux difficilement mieux faire!
Ben oui, j'ai pas eu de chance à l'envoi du colis, faut bien que ça tombe sur quelqu'un mais quand même, si ça avait été sur un autre, voir même sur personne, ça aurait été beaucoup mieux! Bon je résume la situation, 4 juillet 1987, c'était pas la 211ème commémoration de la déclaration de l'indépendance pour les américains, enfin si, mais c'est aussi ce jour là que ma mère m'a mise au monde, à plusieurs milliers de kilomètres du pays de la liberté, à Saint-Pétersbourg,ou plutôt Leningrad à l'époque! C'était pas le plus beau jour de sa vie pour elle, ni pour mon père d'ailleurs, faut dire qu'après quatre autres enfants, vous êtes un peu vacciné contre tout ça! Famille ouvrière, je devenais un boulet de plus à nourrir, dans un contexte de pauvreté sans nom... Du coup, j'ai jamais eu un quelque conque esprit de famille. Aujourd'hui, j'ai totalement perdu la trace de ma mère, mon père, mes deux plus grands frères et ma plus grande sœur mais je conserve, enfin conservais quelques contacts avec ma seconde sœur et mon petit frère. Enfin, la pauvreté n'est pas la seule raison...
A l'âge de cinq ans, soit en 1992, alors que l'URSS avait déjà laissé place à la Russie, mon père reçu une lettre, puis plusieurs, de sa grande sœur, qui avait fui l'URSS, des années plus tôt, en opposition au régime, pour rejoindre le camp en face, les États-Unis. Inutile de préciser qu'entre temps, ils s'étaient un peu, par la force des choses, perdus de vue! Ma tante, donc, proposait à mon père, un marché qui allait lui plaire à ravir... Elle était toujours célibataire et elle se désespérait de ne pas avoir d'enfant, pourtant, elle avait un bon métier maintenant, un grand appartement aussi dans Philadelphie... un "appartement vide et trop calme" qui pourrait accueillir facilement trois enfants, histoire de leur offrir une nouvelle vie, en échange pour les parents d'une rente régulière qui leur donnerait envie de sourire à l'heure du repas...
Vous avez compris? L'obtention des passeports, des cartes de séjours et toute la paperasse s'était révélée facile.... et peu de temps après, ma sœur d'un an mon ainée, mon petit frère d'à peine trois ans et moi-même on avait quitté, pour ne plus jamais y revenir, notre ville d'origine!
Je détestais rester avec ma tante, la frustration m'avait habitée depuis le premier jour et encore aujourd'hui, je ne comprenais pas comment on n'avait pu nous arracher à notre mère pour satisfaire un besoin compulsif de maternité... les belles choses qu'elle nous offrait ne me plaisait pas, mon frère et ma sœur, eux les avaient tout de suite adorées! Au final je restais un peu le vilain petit canard du lot, mais ma tante avait le cœur sur la main et jusqu'à sa mort il y a deux ans, son seul espoir avait été que l'amour qu'elle me portait soit réciproque... Mais JAMAIS!
Je reconnais que je n'étais pas une enfant tendre, au contraire, j'étais solitaire, renfermée sur moi-même et je devenais agressive si on commençait à me titiller un peu trop... La vérité était pourtant tombée un jour, après une série d'examen, la conclusion avait été claire, je souffrais du syndrome d'Asperger!
Le Syndrome d'Asperger et l'autisme de haut-niveau sont des troubles neurologiques et complexes du spectre autistique qui affectent les fonctions du cerveau. Il se manifeste par des difficultés de communication et rapports sociaux. Les personnes qui en sont atteintes ont souvent un comportement répétitif, des intérêts et des activités spécifiques, ont un goût prononcé au perfectionnisme, à l'objectivité, l'honnêteté, sont sensibles aux détails, au respect des règles, possèdent une pensée analytique, une autre forme d'intelligence, une mémoire extraordinaire et une logique indéniable.
Mon enfance s'était déroulée dans cette optique, je parlais peu, les cours étaient ennuyeux, j'avais de mauvais résultats parce que je détestais mes professeurs, mais je connaissais bien plus leur matière qu'eux! Mon frère et ma sœur me détestaient car j'accaparais beaucoup trop l'attention de ma tante! J'étais aussi particulièrement enclin à la violence, disons que j'animais la cour de récréation avec mes différentes bagarres!
A l'adolescence, je me suis peu à peu éloignée d'eux, je suis partie de Philadelphie pour New-York, je passais ma vie dehors, je rencontrais tout type de gens, la vermine des bas quartiers, mais bizarrement, j'étais moins renfermée sur moi-même à cette époque! J'ai trainé dans pas mal de trafics, magouilles et autres vacheries, sans pour autant jamais me faire prendre! C'est aussi à ce moment là que j'ai le mieux vécu, j'avais pas mal d'argent en y repensant, les affaires étaient plutôt bonnes... c'était tellement facile! Même ce n'était pas très glorieux malgré tout, je faisais beaucoup de bêtises disons que j'ai testé à tout, drogue, alcool en tout genre, j'ai même blessé plusieurs hommes à l'arme blanche et pas seulement, parce qu'ils commençaient un peu trop à me tourner autour! Bon d'accord, j'avoue que malgré tout, à cette époque, j'ai voulu goûter à pas mal d'expérience avec eux... et aussi les femmes! J'ai jamais eu de vrai petit ami officiel, mais des coups d'un soir, ça c'était ce qui me plaisait!
J'avoue donc volontiers que j'ai contribué à augmenter le taux de criminalité de la ville, mais bon, ce n'est pas entièrement de ma faute... ne me regarder pas comme ça!
J'avais assisté au putsch puis la prise de pouvoir de cet homme, en me disant qu'il faisait ça dans les règles de l'art, Machiavel était sans doute pour quelque chose la dedans... Mais bon, rapidement, j'avais compris que mes affaires et autres trafics allaient devenir plus complexes, le nettoyage de la ville envahie par la vermine s'était mis en place... J'aurais du fuir à cette époque, cela avait été ma seule et unique erreur... Mais je ne l'avais pas fait.... Pourquoi? Je ne sais pas, sans doute parce que quitter de nouveau un endroit où je me sentais chez moi me révulsait!
J'avais échappé aux autorités un petit bout de temps, et finalement je m'étais faite chopée, comme tous les autres... mais moi j'avais été révélée positif au contrôle... une anomalie avait été détectée... J'avais ri à ne plus pouvoir m'arrêter,quand on m'avait annoncé que dans quelques années j'allais tenter de tuer pas une mais plusieurs personnes... mon destin m'aurait conduit à vouloir poser une bombe dans une conférence de notre "bien-aimé" gouverneur, je ne sais pas si cela aurait fonctionné... dans tous les cas, la sanction avait été sans appel, j'avais rejoint le No Man's Land quelque jours après la découverte de l'anomalie.... J'en avais déjà entendu parler, mais très vite, je m'étais aperçue que les mots existant étaient tellement faibles pour décrire cet endroit... C'était l'enfer... en pire! Si bien que lorsque j'étais arrivée là haut, j'avais regardé en l'air pour voir si un compte à rebours n'était pas apparu au dessus de ma tête... 1 jours, 1 semaine, 1 mois, 1 an? Je ne savais même pas si c'était possible de vivre là dedans aussi longtemps....


QUARTIER LIBRE


... Seven Eight, gonna stay up late,
Nine Ten, never sleep again...
Un œil... bordel de lumière à la con, c'était qui, qui avait pas fermé les volets? A oui! J'avais jamais eu de volets... Bon, concentration, le deuxième.... Finalement, je ne peux pas dormir encore un peu, moi? Mes yeux se refermèrent automatiquement, c'était mieux ainsi! Je me préparai à retoquer à la porte de Morphée, histoire de squatter chez elle encore une ou deux petites heures avant de me réveiller véritablement. Ma respiration commença doucement à se calmer... mais s'accéléra presque aussitôt lorsque je pris conscience que derrière moi quelque chose n'allait pas... une autre respiration se faisait doucement entendre, plus sifflante, plus rapide, beaucoup plus forte que la mienne, différente, en somme, je n'étais pas seule...

Je fis presque un bond pour me retourner... C'était un homme, tourné de mon côté, encore endormi paisiblement, l'air de rien, du genre "j'aitoujoursvéculàmoi"! Je ne me rappelais même plus de son nom, mais le pourquoi du comment il s'était retrouvé ici me revenait petit à petit en mémoire! Je crois que hier j'avais été dans un bar retrouver un de mes seuls amis que je considérai comme proche. Celui-ci était avec d'autres potes à lui, il me semble, et en fin de soirée, au lieu de rentrer à pied à mon appart - ce qui circonstance actuelle revenait directement à se planter un couteau dans le dos et à tendre son portefeuille au premier venu- , j'avais accepté qu'un de ses amis me raccompagne... après vous avez compris la suite....

Pourtant, l'idée à l'heure actuelle n'était plus aussi séduisante et le minimum de bienséance et de courtoisie que je possédais encore m'obligeaient à ne pas le pousser de mon lit dans les règles de l'art pour qu'il prenne ses cliques et ses claques et qu'il rentre chez sa mère!

En entendant, mon ventre aussi s'était réveillé! J'avais plus qu'une seule solution, me lever! Ma journée commençait bien, très bien!... Quelques minutes plus tard j'avais enfilé un grand pull sweat ramassé par là et qui une fois à l'intérieur me donnait l'impression d'être encore plus courte sur pattes que je ne l'étais déjà, puis je m'étais recroquevillée sur la seule chaise encore en état autour de la table, elle aussi en fin de vie, un œil rivé sur l'écran de mon bébé, plus communément appelé, un ordinateur portable, l'autre sur la chaîne info H24 de l'État de New-York, le dernier - Euh? ... Je l'avais dit que j'étais pas bien réveillée ce matin!- sur mes cookies et mon pot de beurre de cacahouètes qui me servait de petit déjeuner... Un vrai délice, je vous assure!

J'attrapai alors la télécommande de ma télé sur le bord de la table, pour monter un peu plus le son, bien plus qu'il ne le fallait, mais j'avais la belle au bois dormant à évacuer du lit... Au même moment, la présentatrice bien installée dans son petit costume taillée sur mesure rouge cendré annonça un nouveau reportage sur la baisse significative de la criminalité depuis les nouvelles mesures du nouveau gouverneur au pouvoir depuis peu... J'avais assisté à tous ça de loin au départ, indifférente, mais plus le temps passait et plus j'arrivai à la conclusion, que l'indifférence commençait à être dangereuse avec un truc pareil au pouvoir! Dans peu de temps, ça allait chauffer dur pour certains, et peut-être aussi pour moi, car si j'avais passé à travers les mailles du filet précédemment, maintenant celui-semblait bien difficile à éviter! Je fixais l'écran, on y voyait cet homme, sa carrure était imposante, son visage était tiré par la détermination, il semblait exactement suivre un plan déjà écrit dans sa tête depuis des années, ses intentions étaient claires, je ne comprenais pas comment celui-ci pouvait réunir de plus en plus de partisans autour de lui... Bon sang, il avait la stature idéale pour devenir un parfait dictateur, si parfait ce dernier pouvait-il être!

Mais je fus coupée dans mes réflexions par un bruit venu de la chambre... Ah enfin! Il faisait son apparition, lui. Celui-ci s'arrêta alors un instant dans l'encadrement de la porte, mais il n'y avait jamais eu de porte ici, je crois... Je vis son petit coup d'œil autour de lui. Presque compréhensible pour un gars comme lui qui à la vue de ses fringues, descendait directement des beaux quartiers... un bourge de plus, en mal être, incompris par ses parents désespérés de voir leur fils ainsi et qui se la joue rebelle en côtoyant deux trois gars des quartiers comme dans lequel j'ai toujours vécu depuis mon arrivé à New-York! Alors autant vous dire que mon appart doit plutôt lui donner des frissons, c'est même curieux finalement que l'instinct de survie propre à ce genre de riches, l'est laissé dormir aussi longtemps ici. Pour ma part j'ai pas à me plaindre de mon appart, un deux pièces au-dessus d'une vieille imprimerie, mais pour le prix, c'est à dire nada depuis que je suis là, il remplit plutôt bien ses fonctions, en m'abritant et en m'offrant de l'eau et de l'électricité!


"Salut Svetlana, bien dormi?", commença le jeune homme, qui tenta de s'installer en face de moi.

Il avait vraiment vu la vierge lui, c'était pas aujourd'hui que j'allais offrir un déjeuner à un coup d'un soir, surtout pas à un riche!

"Oui, mais sinon ... An... Andreas?... tu peux trouver un café pas trop loin!"

"Euh moi c'est Dean, Andreas c'était le mec aux cheveux longs..."

Je hochai les épaules, préférant croquer à pleine dents dans mon merveilleux cookies enrobé de beurre de cacahouètes, je m'en moquai éperdument que ça soit Jonathan, ou je ne sais qui d'autre son pote!

"Oui c'est pareil, de toute manière j'ai rien à t'offrir comme déjeuner et même si j'en avais eu, je t'aurai gentiment invité à aller chercher ailleurs!"

"On peut quand même s'échanger nos numéros? Hier c'était plutôt..."

"Non, de une t'es un fils de bourge en déperdition qui essaye tant bien que mal de s'affirmer et faire criser papa, de deux même sans ça je donne jamais mon numéro, de trois, ta voiture est exactement garée depuis sept heures et trente huit minutes en bas de chez moi et hier t'étais tellement déchiré que t'as oublié de la fermer à clé... à cette heure-ci, sa nouvelle couleur doit déjà être presque sèche si tu vois ce que je veux dire... Du coup tu vas avoir plein de choses à faire pour occuper ta petite vie aujourd'hui, donc tu ferais mieux de partir maintenant, à jamais Andreas!"

Je lui décochai malgré tout un de mes plus jolis sourires, style tumefaischiermaisonm'apprisàêtreunminimunpolieetàsourire, parce qu'il était mignon, puis je retournai à mon cookies....


Dernière édition par Svetlana S. Aslanov le Jeu 26 Avr - 18:38, édité 26 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: ♠ Svetlana S. Aslanov - One Two, Freddy's coming for you... [UC] Mer 25 Avr - 8:52

Bienvenue la miss (:
Bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Age : 28
Messages : 372
Date d'inscription : 04/01/2012
Célébrité : Gaspard Ulliel

Scanner rétinien
Secret ou autre...:
Âge du perso: 26 ans
Statut: Hétéro/Célibataire
MessageSujet: Re: ♠ Svetlana S. Aslanov - One Two, Freddy's coming for you... [UC] Mer 25 Avr - 9:55

Bonjour et bienvenue sur le forum ^^

Bon courage pour ta fiche et n'hésite pas si tu as des questions.

Le code pour le règlement n'est pas le bon, relis bien attentivement Smile

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemforanightmare.forumgratuit.org
avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 16/04/2012
MessageSujet: Re: ♠ Svetlana S. Aslanov - One Two, Freddy's coming for you... [UC] Mer 25 Avr - 9:56

Bienvenue a toi & comme a dit mon camarade Ezechiel le code du règlement n'est pas le bon.

En tout cas bon courage pour ta fiche (:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: ♠ Svetlana S. Aslanov - One Two, Freddy's coming for you... [UC] Mer 25 Avr - 10:27

Bienvenue par ici. Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 15/04/2012
Célébrité : Amber Heard
MessageSujet: Re: ♠ Svetlana S. Aslanov - One Two, Freddy's coming for you... [UC] Mer 25 Avr - 11:06

Bienvenue Miss! bon courage pour finir ta fiche ! =D

_________________

ange et démon
Hélas ! le poison et le glaive
M'ont pris en dédain et m'ont dit : "Tu n'es pas digne qu'on t'enlève
A ton esclavage maudit,Imbécile ! de son empire si nos efforts te délivraient,
Tes baisers ressusciteraient Le cadavre de ton vampire !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: ♠ Svetlana S. Aslanov - One Two, Freddy's coming for you... [UC] Mer 25 Avr - 12:51

WELCOMEEEEE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: ♠ Svetlana S. Aslanov - One Two, Freddy's coming for you... [UC] Mer 25 Avr - 13:51

Bienvenue parmi nous Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: ♠ Svetlana S. Aslanov - One Two, Freddy's coming for you... [UC] Mer 25 Avr - 16:06

Merci beaucoup pour votre accueil tout le monde!!

Ah la la je suis tombée dans le piège! Normalement ce coup ci le code est bon Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Age : 28
Messages : 372
Date d'inscription : 04/01/2012
Célébrité : Gaspard Ulliel

Scanner rétinien
Secret ou autre...:
Âge du perso: 26 ans
Statut: Hétéro/Célibataire
MessageSujet: Re: ♠ Svetlana S. Aslanov - One Two, Freddy's coming for you... [UC] Mer 25 Avr - 16:07

j'ai validé ton code, c'est le bon en effet ^^

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemforanightmare.forumgratuit.org
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: ♠ Svetlana S. Aslanov - One Two, Freddy's coming for you... [UC] Mer 25 Avr - 16:56

Spoiler:
 
Bienvenue. Ah, je suis déjà passée par là ? Rolling Eyes Arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: ♠ Svetlana S. Aslanov - One Two, Freddy's coming for you... [UC] Jeu 26 Avr - 10:03

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: ♠ Svetlana S. Aslanov - One Two, Freddy's coming for you... [UC] Jeu 26 Avr - 11:54

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: ♠ Svetlana S. Aslanov - One Two, Freddy's coming for you... [UC] Jeu 26 Avr - 18:21

Merci Raphaelle et Eleanor Je veux bien faire comme si c'était la première fois Zippora

J'en profite aussi pour dire que je pense que ma fiche est finie et n'a plus qu'à passer en jugement!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 16/04/2012
MessageSujet: Re: ♠ Svetlana S. Aslanov - One Two, Freddy's coming for you... [UC] Jeu 26 Avr - 19:43

Validée (:

Tu peux aller faire ta fiche de lien ici
Et revendiquer ton avatar ici

Sinon bah bon jeu et bienvenue chez nous encore (:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ♠ Svetlana S. Aslanov - One Two, Freddy's coming for you... [UC]

Revenir en haut Aller en bas

♠ Svetlana S. Aslanov - One Two, Freddy's coming for you... [UC]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Eleonnora Svetlana Davidoff» Istwa Freddy Mazourka bizismann pro-lavalas an ekstradisyon Brezil pou Etazini» [HORROR] Five night at Freddy's» Zanzibar» Silent Arrow M [VALIDE - ENTIER]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem For a Nightmare :: Casiers Judiciaires :: Scans Validés-