Partagez|

Noah L. O'Donnell ☼ Rebels' rise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Noah L. O'Donnell ☼ Rebels' rise Jeu 28 Juin - 21:44

MONSIEUR, NOAH LUCAS O'DONNELL



« Ce qui me navre le plus chez l'espèce humaine, ce n'est pas qu'elle passe son temps à s'entre-tuer, c'est qu'elle y survive »



ÂGE : 27 ans
DATE DE NAISSANCE : 13 mars 1984
LIEU DE NAISSANCE : Londres
MÉTIER, ETUDES : Journaliste et prof de criminologie
CÉLÉBRITÉ : Andrew Cooper
CODE RÉGLEMENT : Ok by Eze'



VOTRE PSEUDO : Alex
VOTRE ÂGE : 18
DISPONIBILITÉ : de 5/7 à 7/7 jrs
AVIS SUR LE FORUM : Eh bien... Le graphisme est impressionnant. J'aime beaucoup l'ambiance dégagée et je me réjouis de RP parmi vous !

Orientation sexuelle :
Hétéro
Bisexuelle
Gay
Autres

Statut :
En couple
Célibataire
Compliqué

Groupe :
Keep Calm
Take Care
Industrial Disease
Natural Born Killer
Dangerous and Free
Free and Rebellious


HISTOIRE

« Le passé est toujours présent »
Enfance & Adolescence


Londres. C'est là qu'est venu au monde Noah il y a vingt-sept ans. Tout de suite, ses parents la gâtèrent beaucoup, sans pour autant négliger une bonne éducation. Ses parents avaient pour ainsi dire beaucoup d'argent. Fils unique, ils lui portèrent énormément d'attention, même parfois trop. Il était tout le temps chouchouter par toute la famille. Alors il est évident qu'il chercha sa part de liberté très tôt. Noah n'était pas un enfant difficile, comme on aurait pu le croire. Où qu'il aille, quelqu'un était derrière pour veiller sur lui. N'aurait-il jamais le droit à l'indépendance ? C'est pourquoi il resta assez distant avec sa famille. N'allez pas croire qu'il entretenait de mauvais liens avec eux, bien au contraire ! Ses parents étaient tout pour lui, mais il avait aussi besoin de liberté. Vint alors le moment où enfin il eu l'occasion de devenir responsable et indépendant. Partir à New York pour poursuivre ses études. Jusqu'à présent, Noah avait toujours eu de très bons résultats et ses parents ne pouvaient rien reprocher à cela. Et l'image du jeune à la maison était angélique. Il donnait l'image de lui qu'il voulait. Dehors, il était bien capable de faire la fête et, en fait, de montrer sa vrai personnalité. Le jeune homme souriant, plein d'énergie, fêtard et ouvert aux jeux. Les fêtes dans la grande villa de ses grands-parents quand ceux-ci étaient absents ! Les filles, les tournois de poker... Il bluffait étonnement bien, bien qu'il soit très franc sur ses sentiments et ses pensées, qui d'habitude étaient très visibles sur son visage. Quoi qu'il en soit, ses parents n'avaient aucun argument pour s'opposer au départ de leur fils. Ils ne pouvaient que l'y encourager. Ainsi les liens directs entre eux se rompirent. D'un côté, quitter ses parents tourmentait Noah, mais d'un autre il se réjouissait d'enfin pouvoir être livré à lui-même et de mener sa propre vie lui-même.

New York


Quand il arriva à N.Y., une nouvelle vie s'ouvrait à lui. L'ambiance là-bas était bien plus sombre que ce à quoi il aurait pu s'attendre. Chaque jours de nouveaux meurtres, de nouvelles personnes violées, de nouvelles maisons cambriolées. Mais ça ne l'effraya pas. En fait, il ne se rendait pas vraiment compte que ça pouvait lui arriver, à lui. Il voyait tout cela d'un autre point de vue. Ile jeune homme faisait plus de constat qu'il ne trouvait de fait desquels s'inquiéter. Il trouva cela plutôt intéressant. Très intéressant. Au point de vouloir se lancer là-dedans. Non, il ne voulait pas violer qui que ce soit. Mais tout simplement dirigé ses études là-dedans. La criminologie. Comme toujours, Noah eut beaucoup de facilité dans l'apprentissage, même s'il lui fallait travailler dur et en grande quantité. Il obtint ainsi de très bons résultats. Avec cela, il s'intéressait aussi à d'autres choses. En effet, sa curiosité l'avait également poussé du côté du journalisme. Il s'intéressait beaucoup aux affaires qui n'avaient pas trouvé de réponses, et, perfectionniste qu'il est, il se donna aussi à trouver ces réponses. Il eut alors la chance de pouvoir travailler pour un journal, à côté de ses études. Décidément, le jeune homme avait beaucoup de chance. Il en eut tant qu'il put même décrocher quelques enquêtes avec la police. C'est là qu'il entendit parler du projet « Requiem for a Dream ». Chose qui lui tapa tout de suite dans l'oreille. Cette fois-ci, il ne termina aucune enquête pour la police, mais il mena la sienne. À ce moment-là, il rencontra Mischa, une jeune femme qui venait tout juste de commencer ses études. Il la prit sous son aile et très vite il se rendit compte qu'elle pensait les mêmes choses que lui. Ils devinrent tout de suite très complices. Peut-être y avait-il même quelque chose d'autre là-derrière... Mais à vrai dire, Noah n'avait jamais vraiment eu le temps de se poser les bonnes questions concernant les sentiments, alors il les laissa de côté. Du moins il essaya. À partir de là, Noah prit sûrement plus conscience de ce qui l'entourait et s'aperçut qu'il n'y avait pas que le travail dans la vie, quoique pour lui tout tourne autour de cela ; il n'avait pas d'autre dévotion. Dès qu'il eut obtenu son doctorat, le jeune homme décida de se lancer dans l'enseignement de la crimino. Il fut ravi de constater que Mischa faisait partie des se premiers élèves. Bien qu'il se fût engagé dans le métier de professeur, il continuait ardemment son enquête sur le gouvernement, et il y découvrit très vite plusieurs failles et défauts. Un système comme celui-ci est certes une merveille, mais quand ses détenteurs ne son pas très droits, il peut très vite devenir un moyen de donner de fausses preuves pour s'appuyer sur de mauvais gestes, comme envoyer un innocents à « No man's land », par exemple.

Interné


Noah publia très vite des essais dans lesquels ils écrivaient toutes ses pensées par rapport au système. Il critiquait beaucoup, et y allait de manière directe. Il ne pouvait pas affirmer que tout était faux, car c'était loin d'être le cas, mais il s'appuya quand même sur toutes les failles. Il voulait vraiment que les gens se rendent compte de ce qu'il se passait, et il réussit. Et un jour, il eut la preuve presque formelle que ce qu'il disait était vrai : on l'interna. Le prétexte ? Rien de plus stupide : il tuerait Mischa, aussi insensé que cela puisse paraître. Jamais il n'aurait pensé à la blesser, ne serait-ce que verbalement. Mais le fait est là : il a révélé des choses sur le gouvernement et celui-ci se défend. La vérité est là.



QUARTIER LIBRE


Le début de la Fin
Le système avait des défauts. Maintenant Noah en avait la preuve. Il venait de se faire scanner. Ce qu'ils lui avaient dit l'avait bien fait rire. Il était sensé commettre le meurtre de Mischa dans quelque temps. Mais jamais une pareille horreur ne lui serait passé par la tête. Des innocents étaient ainsi envoyés à « No man's land ». Comment pouvait-on punir des humains de choses qu'ils n'avaient pas encore faites ? Et personne n'était sûre qu'ils allaient forcément les commettre. Et avec une telle machine entre les mains, le gouvernement pouvait envoyé qui bon lui semble là-bas ! Tant que son système restait en place. Noah partait de l'idée qu'on ne pouvait pas connaître le futur tant qu'il n'est pas devenu présent. Mais en ce moment-même, ses pensées, il pouvait se les garder, car il était seul. La fameuse « machine », c'était elle la patronne, elle qui décidait. On n'y pouvait rien.

Noah fut alors amené à cet hôpital psychiatrique. En fait, il ne s'en rendait pas compte et pensait que, le soir venu, il pourrait rentrer chez lui. Pourtant, il y était bel et bien. Un hôpital psychiatrique. Pour les fous. Noah n'était pas fou. Non, et rien ne serait capable de le faire devenir. Cependant, il allait rester dans cet hôpital jusqu'à la fin de sa vie. Le gouvernement s'était donc rendu compte de ce qu'il écrivait. Si ce qu'il avait écrit avait été faux, le gouvernement ne se serait pas intéressé à lui. En revanche, il eut le droit à un allé direct pour l'hôtel des fous. C'est là-dedans que le jeune homme avait trouvé sa preuve. Preuve personnelle, car jamais il ne pourra la dire à qui que ce soit. Il redoutait qu'à l'intérieur de ce bâtiment, il ne puisse parler à personne. Sans doute que les choses les moins folles étaient les murs. À moins qu'il ne trouve d'autres innocents. Il fallait espérer que cela arrive. Noah n'était certainement pas le seul dans son cas...

L'endroit était assez sombre, malgré les néons blancs qui clignotaient au plafond. Ça sentait le produit de nettoyage, comme s'il on venait de nettoyer des traces qui n'auraient pas dû être là. Les gens – sûrement du personnel de l'hôpital – regardait Noah comme s'il était bizarre, dérangé, fou. C'est ce qu'on voulait qu'il soit. Au fond de lui, rien avait changé, il était toujours Noah Lucas O'Donnell. Il n'était pas encore un numéro. Alors qu'on l'escortait par les endroits qu'il devait traversé, il détailla l'endroit. Tout était là pour qu'on devienne fou. Quiconque – aussi sain d'esprit qu'il soit – pourrait devenir fou en entrant dans ce bâtiment. Ça n'avait rien d'un hôpital, c'était une prison. Finalement, on laissa Noah dans un couloir. Que se passait-il ? Les gardiens ne s'aventuraient-ils pas plus loin ? Voilà qui rassurait le jeune homme... Au fur et à mesure qu'il marchait, tout devenait de plus en plus sale et sombre.

« Le couloir de la mort... » murmura-t-il, en essayant tant bien que mal d'esquisser un sourire malgré l'angoisse qui montait petit à petit en lui.

L'idée qu'il devint fou lui effleura l'esprit. Non, tout de même. Les faibles ne survivaient sûrement pas, dans ce lieu. Il ne fallait pas déjà baisser les bras, il venait d'arriver.

Durant les jours qui suivirent, Noah vit les pires horreurs de sa vie. Quand il pensait que la race humaine s'aggravait ! Il en avait la preuve. La loi du plus fort régnait en maître ici, alors valait mieux bien s'entourer. Le jeune homme n'avait pas mis beaucoup de temps pour trouver ses semblables. Les innocents. Ceux qui étaient punis pour quelque chose qu'ils n'avaient pas encore fait, ou ceux contre qui le gouverneur avait une dent. Tous ceux-ci se rassemblent généralement dans les combles, histoire d'éviter que les fous – les vrais fous – se ramènent. Malgré tout, certains sont têtus, et viennent quand même, et à chaque fois c'est le même combat. Une fois, Noah en est ressorti avec un œil au beurre noire et quelques égratignures. Autant dire qu'il s'estimait heureux, car certains n'en ressortaient tout simplement pas. Quoique Noah ne soit pas du genre bagarreur, son nouvel environnement l'oblige à le devenir. Il essaie de ne pas provoquer la bagarre, mais ne fait que se défendre, ou défendre les autres. Non, personne ne le rendra fou. Le décor joue déjà assez bien ce rôle. Aucun des patients ne peux voir la lumière du soleil, alors on repère assez facilement ceux qui sont là depuis pas mal de temps ; leur teint blafard, cadavéreux.

Et lorsque Noah rentre dans sa cellule, des médicaments l'attendent. Très drôle. Lui soigner un mal qu'il n'a pas encore ? Et qu'il n'aura de toute manière jamais ? C'était plutôt ces médicaments qui rendaient fous les sains d'esprits. De toute manière, il n'y avait rien d'organisé, ici. Rien de logique. Rien qui tienne la route, et qui reflétait parfaitement le système « Requiem for a Dream ». Mais plus rien n'étonnerait le jeune homme. De toute manière, il va passer sa vie enfermé là-dedans. Ce qu'il peut espérer, c'est que dehors, les gens qu'il avait atteint pas ce qu'il avait écrit sur le système fassent quelque chose. Pourvu qu'ils ne restent pas les bras croisés.

Parfois il pense à ses parents. Sont-ils au courant ? Il n'a pas pu leur dire au revoi et il ne les reverrait jamais... Et Mischa. La belle Mischa. Elle au moins ferait quelque chose en suivant les idées de Noah. Il en était sûr. Mais elle non plus, il ne la reverrait plus. Il aurait aimé lui dire plein de choses, mais... Pleins de choses compliquées aussi bien personnelles que professionnelles. Il aimerait beaucoup la revoir, mais en même temps il ne le souhaite pas, car cela voudrait dire qu'ils auraient trouvé une anomalie dans son scan, ou du moins ce serait leur prétexte. Et franchement il ne lui souhaiterait pas de subir cela. La blondinette a du talent, il ne faut pas le gâcher. La belle est un peu son seul espoir.



CODE A POSTER A LA SUITE EN MAJUSCULE :

Code:
ANDREW COOPER ☼ NOAH LUCAS O'DONNELL


Dernière édition par Noah L. O'Donnell le Ven 29 Juin - 22:57, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 15/04/2012
Célébrité : Amber Heard
MessageSujet: Re: Noah L. O'Donnell ☼ Rebels' rise Jeu 28 Juin - 22:10

MON NOAAAAAAAAAAAAAAAH <3 encore bienvenue!!!!! j'ai hâte de rp avec toi!

_________________

ange et démon
Hélas ! le poison et le glaive
M'ont pris en dédain et m'ont dit : "Tu n'es pas digne qu'on t'enlève
A ton esclavage maudit,Imbécile ! de son empire si nos efforts te délivraient,
Tes baisers ressusciteraient Le cadavre de ton vampire !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Age : 28
Messages : 372
Date d'inscription : 04/01/2012
Célébrité : Gaspard Ulliel

Scanner rétinien
Secret ou autre...:
Âge du perso: 26 ans
Statut: Hétéro/Célibataire
MessageSujet: Re: Noah L. O'Donnell ☼ Rebels' rise Ven 29 Juin - 9:10

Bienvenue !!! Bon sang je l'ai déjà dis et je le redis, Andrew Cooper est sexy
Bon courage pour la fin de ta fiche et n'hésite pas si tu des questions ^^

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemforanightmare.forumgratuit.org
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 15/04/2012
Célébrité : Amber Heard
MessageSujet: Re: Noah L. O'Donnell ☼ Rebels' rise Ven 29 Juin - 9:33

oui bah trouve toi en un autre xDDD!
*ok je sors*

_________________

ange et démon
Hélas ! le poison et le glaive
M'ont pris en dédain et m'ont dit : "Tu n'es pas digne qu'on t'enlève
A ton esclavage maudit,Imbécile ! de son empire si nos efforts te délivraient,
Tes baisers ressusciteraient Le cadavre de ton vampire !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Noah L. O'Donnell ☼ Rebels' rise Ven 29 Juin - 10:16

Haha x)
Mischa un peu possessive ? Razz
Aussi hâte de RP avec toi !

Merci Ezechiel ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Noah L. O'Donnell ☼ Rebels' rise Ven 29 Juin - 11:22

Andrew Cooper

Elle a en de la chance Mischa

Bienvenue en tout cas et bon courage pour ta fiche Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Age : 28
Messages : 372
Date d'inscription : 04/01/2012
Célébrité : Gaspard Ulliel

Scanner rétinien
Secret ou autre...:
Âge du perso: 26 ans
Statut: Hétéro/Célibataire
MessageSujet: Re: Noah L. O'Donnell ☼ Rebels' rise Ven 29 Juin - 11:53

Hey ! je te permets pas toi ! tu es à moi d'abord ! xD

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemforanightmare.forumgratuit.org
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Noah L. O'Donnell ☼ Rebels' rise Ven 29 Juin - 12:05

Oh non, je ne veux pas semer le trouble dans votre couple Razz xD

Mais merci Rachelle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 15/04/2012
Célébrité : Amber Heard
MessageSujet: Re: Noah L. O'Donnell ☼ Rebels' rise Ven 29 Juin - 23:13

PERFECT!
Je te valide donc et t'oblige a rp avec moi mouhahaha *sors*
bref tu peux ouvrir ta fiche de liens & je vais te réserver ton avatar.
Bon Jeu <3

_________________

ange et démon
Hélas ! le poison et le glaive
M'ont pris en dédain et m'ont dit : "Tu n'es pas digne qu'on t'enlève
A ton esclavage maudit,Imbécile ! de son empire si nos efforts te délivraient,
Tes baisers ressusciteraient Le cadavre de ton vampire !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Noah L. O'Donnell ☼ Rebels' rise

Revenir en haut Aller en bas

Noah L. O'Donnell ☼ Rebels' rise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Yannick Noah» Noah n'a pas perdu son coup droit légendaire...» I don't wanna grow up __ Noah L. McCarthy» Le topic officiel de l'idylle clandestine entre Noah et Amanda» rendez vous...(pv avec Noah)
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem For a Nightmare :: Casiers Judiciaires :: Scans Validés-