Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez|

[Flashback] Destins croisés... ou liés ? feat. Ezechiel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: [Flashback] Destins croisés... ou liés ? feat. Ezechiel Lun 14 Mai - 16:13


Jeremiah était sur une nouvelle piste. Mais avant d'aller plus loin il avait besoin de consulter les archives du journal. Pour se faire il se rendit là où il pourrait trouver les articles dont il avait besoin. Comme dans toutes les grandes bibliothèques,il y avait un service archives où l'on pouvait consulter toutes sortes de journaux. Ce qu'il cherchait ? Un rapport entre un meurtre survenu deux jours plus tôt et dont l'auteur courait toujours et des meurtres non élucidés il y a deux ans. Dans sa tête cela avait fait tilt : c'était la même personne. A l'époque il n'avait pas eu le temps de s'attarder, trop occupé par un autre cas mais aujourd'hui cet enfoiré ne lui échapperait pas. Maison n'attrapait pas comme ça un mec qui échappait aux scanners ! Ce gars devait être malin, comme Jeremiah. « Ou chanceux ! » Ca, c'était l'avis de Daphnée. Et même si les scanners déconnaient aussi avec lui, il avait du mal à croire en la chance. Après tout si cette chose existait il aurait eu une vie meilleure, non ? Ah bah non car il n'a pas de chance. Mais s'il n'en a pas, pourquoi il n'est pas derrière les barreaux ? La chance serait elle aléatoire ? Voilà le genre de discussions qu'il pouvait avoir avec lui même, ou plus précisément avec l'autre partie de lui.
Parfois il se disait que s'il allait voir un psychiatre et s'il prenait des antipsychotiques, il n'aurait plus à subir cette voix féminine, à la limite de la bonne conscience, qui hantait son esprit malade lui laissant parfois penser qu'elle était réelle et prenait possession de lui. Mais franchement, est-ce qu'il subissait réellement ? Et ne serait il pas encore plus taré sans elle ? Certes par moments elle accentuait sa paranoia mais elle lui évitait aussi des problèmes, non ? Bref. Son problème n'était pas là aujourd'hui et de toute façon il n'aimait pas les médecins.
Son problème c'était un gars qui se prenait pour Jack l'éventreur. Alors Jeremiah a un sérieux problème avec les prostituées, qu'il a souvent rêvé d'égorger lui même en espérant que ça le vengerait de sa mère mais il ne pouvait pas laisser cette ordure sévir. Même s'il a lui aussi eu une putain pour génitrice...

Il arriva à la bibliothèque du campus vers 16:00 et se dirigea de suite vers les archives, se présenta à la vieille qui tenait ce qu'on pouvait appeler un accueil et après avoir signé le cahier des entrées, il fut autorisé à passer. Depuis le temps, elle ne lui demandait plus sa carte. Et tant mieux car il n'était plus étudiant depuis quelques temps déjà !
Les machines qui servaient pour étudier les archives des journaux (il ne retenait jamais leur nom) étaient toutes prises pour l'instant. *Merde !* Cela prendrait plus de temps mais il décida de chercher par lui même. Tant pis pour la technologie et ses beaux scans ! Il chercha la rangée qui l'intéressait et s'y dirigea. Un jeune homme d'environ son âge classait des journaux. Son profil lui disait quelque chose. Jeremiah réajusta ses lunettes – utiles juste pour lire ou regarder des écrans. Oui cette cicatrice il la connaissait... Mais d'où ? Le type releva la tête et la tourna vers lui, se sentant certainement observé. Ezechiel ! Pas possible de l'oublier celui là. Fallait toujours que leurs chemins se croisent et même si ça faisait un bail il n'avait pas tant changer. Qu'était il devenu ? Avait il appris que c'était la mère de Jeremiah qui était fautive pour la mort de la sienne ? J le fixa quelques secondes sans parler et joua le mec pas sûr. « Salut. On se connait, non ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Age : 28
Messages : 372
Date d'inscription : 04/01/2012
Célébrité : Gaspard Ulliel

Scanner rétinien
Secret ou autre...:
Âge du perso: 26 ans
Statut: Hétéro/Célibataire
MessageSujet: Re: [Flashback] Destins croisés... ou liés ? feat. Ezechiel Mer 16 Mai - 10:42

Ezechiel était allongé sur son lit, la tête légèrement surélevé, les jambes croisées et étendues. Ses stores de fortune laissaient déjà passé les premiers rayons, zébrant le visage de l’homme vivant dans cet appartement sombre. C’était pourtant d’une propreté incroyable. S’il avait eu un invité, ce dernier n’aurait osé y entrer en chaussures. Mais il n’avait jamais d’invité. Il n’était pas sociable. La plupart des gens l’ennuyait royalement ou pire, le dégoutait, réveillant chez lui ses pulsions de mort. Une sonnerie infernale emplie l’espace d’une seconde la pièce et le bras de l’homme déjà tendu vers le réveil, l’interrompit. Il était toujours réveillé bien avant le réveil, quand il arrivait à dormir. Il le mettait plus par sécurité qu’autre chose. Il n’était pas homme à être en retard. Il tenait à son travail, étrangement. Il resta encore quelques minutes ainsi étendu puis se redressa et se rendit dans la salle d’eau. Il prit une longue douche et en sortit pour s’habiller. Il se brossa les dents, passa ses mains dans ses cheveux longs humides. Il ne les sècherait pas. Il ne mettrait pas de parfum non plus. Il n’était pas ce genre d’homme. Il quitta son appartement à 7h45 pile et arriva à l’université de Columbia à 7h57. C’était une aubaine que d’avoir trouvé un appartement aussi près de son lieu de travail. Il s’y rendait chaque jour à pieds. Cela lui permettait par la même occasion d’observer les gens, de noter leurs habitudes. En voiture, plus personne ne fait attention à personne. Ils vont trop vite, ils n’ont pas le temps d’observer, de constater, de retenir. Il avait ainsi remarqué que sa voisine de pallier sortait à 7h15 chaque matin, qu’elle courrait une trentaine de minutes et qu’il la croisait alors en tenu de jogging dans le couloir de l’immeuble. Elle devait certainement rentrer prendre sa douche et partir travailler car il le savait, elle travaillait au starbucks en bas de leur rue. Il s’y arrêtait autrefois, le soir, pour prendre un café, seul. Et puis elle l’avait reconnu et voulu faire la conversation. Il ne pouvait plus prendre son café seul. Il n’était plus revenu au starbucks depuis. Elle devait le trouver bizarre. Certes il n’était pas comme le type du premier à vouloir la mettre dans son lit chaque fois qu’il la croisait, mais il n’était pas un voisin gênant. Chez lui régnait bien souvent le silence, si ce n’est les quelques mélodies au piano qu’il aimait à jouer le soir. Il ne recevait jamais personne.

Il salua brièvement la vieille dame de l’accueil de la bibliothèque de l’université. Elle était son supérieur. Le courant passait plutôt bien entre eux. Non pas qu’il soit différent avec elle. Elle le trouvait juste gentil et parfaitement organisé dans son travail. De quoi la satisfaire pleinement. L’ancien archiviste n’avait pas fait deux semaines. « Une plaie celui là » comme la vieille dame aimait à le dire lorsqu’elle complimentait Ezechiel sur son travail soucieux. Il se rendit immédiatement dans la salle d’archives. Il n’aimait pas spécialement la compagnie des étudiants dans la bibliothèque. Et encore moins celles des étudiantes. Certaines d’entres elles avaient la fâcheuse manie de croire qu’il était là pour autre chose que pour travailler. Ce qui en soi n’était pas si stupide. Il avait choisi ce travail pour être au cœur d’un puits de science et non seulement pour travailler. Mais il ne comptait pas s’enticher d’une quelconque étudiante qui lui ferait les yeux doux pour s’excuser d’un retard de rendu de document.
La journée fut des plus paisible. Il reçu seulement quelques étudiants à qui il permit la consultation de documents protégés. Entre deux passages, il archivait ou bien lisait lui-même, tombant parfois sur de véritables mines d’or.
Il rangeait quelques documents lorsqu’il sentit un regard insistant sur lui. Il referma le tiroir digne d’une morgue et se tourna droit comme un piqué vers le regard en question. Le visage de l’homme qui lui faisait face lui disait quelque chose. Il se connaissait. Le fait qu’il n’arrive pas à la reconnaître immédiatement lui intima l’idée qu’il devait avoir changé, peut-être grandi ? S’il l’avait croisé récemment, son hypermnésie le lui aurait remis immédiatement. Non… Il ne l’avait pas vu depuis longtemps et il avait changé. Il l’observa. L’homme prit la parole et vint confirmer les doutes de l’archiviste.

« Oui. » il fit une pause pour réfléchir encore un peu et plonger dans son passé. « Jeremiah. » Ajouta Ezechiel avant qu’un nouveau silence ne s’impose. Ils avaient été amis. Ou du moins… Ils avaient joué ensemble étant enfant. Leurs mères, filles de joie, travaillaient ensemble. Les deux garçons se retrouvaient alors souvent livrés à eux-mêmes. Deux amis se seraient donnés l’accolade. Mais Ezechiel n’était pas de ce genre d’ami. Et l’allure de l’homme en face de lui, avait tout pour lui intimer qu’ils étaient fait dans le même moule. « Que puis-je faire pour toi ? »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemforanightmare.forumgratuit.org

[Flashback] Destins croisés... ou liés ? feat. Ezechiel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Gs Andonios Vs Shaun] Destins croisés.» Angie, adorable croisée caniche/terrier - ADOPTEE» DOLLY chiot femelle croisé fox-yorkshire 5 mois SPA DOUAI 59» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE» FLOP mâle croisé caniche-yorkshire 2 ans SPA DOUAI 59
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem For a Nightmare :: SOHO :: Campus Universitaire-